Psychologue pour Adultes Val d'Oise,

Psychologue Adultes Paris9

psychologue pour adultes val d'oise
Les thérapies pour Adultes
Troubles de l'humeur (dépression, bipolarité)

Les 12 Cas où un psychologue peut vous aider.

  • Les adultes disent…
  • Le psy travaille sur
  • « Je vais craquer au travail »

 

  • Burn-out*
  • Harcèlement au travail*

 

  • « Je n'ai pas confiance en moi »

 

  • Mauvaise estime de soi
  • Troubles relationnels 
  • Focus sur la perversion-narcisique

 

  • « Je me sens seul »
  • Vécu de solitude et d'abandon

 

  • « Mon humeur change tout le temps »

 

  • Troubles de l'humeur
  • Bipolarité*      

 

  • « Je n'ai plus envie de rien »

 

  • Dépression*, déprime, mal-être

 

  • « Je n'arrive pas à prendre l'avion » 

 

  • Peurs, phobies, stress, angoisses

 

  • « J'ai un rapport pas sain avec la nourriture »

 

  • Anorexie, boulimie, T.O.C

 

  • « Je ne prends pas de plaisir »  

 

  • Troubles de la vie sexuelle

 

  • « Ca ne va pas dans mon couple »
  • « Je ne rencontre personne de bien »  

 

  • Vie affective et image de soi

 

  • « Ca c'est passé sous mes yeux »

 

  • Vécu traumatique
  • Gestion de crise

 

  • « Mes enfants sont partis de la maison
  •  « Vous savez à mon âge j'ai 72 ans »

 

 

  • "J'ai perdu un être cher/ J'ai un cancer"  

 

  • Accompagnement du deuil et de la maladie

 

* Focus sur le burn-out, l'harcèlement au travail, la bipolarité et la dépression chez l'adulte en bas de cette page.

 

Pourquoi consulter un psychologue?

« Voir un psy ? Ca fait longtemps que j’y pense mais je n’ai jamais osé »

« J’ai l’impression que c’est un constat d’échec. J’aurais voulu m’en sortir toute seule »

« J’ai 64 ans. Je ne sais pas par où commencer pour vous dire qui je suis ».

Voici pêle-mêle quelques phrases entendues lors d’une première consultation adulte. Et souvent c’est ce rapport au temps qui revient. Pas étonnant : à la différence des enfants ou des ados, les adultes ont beaucoup plus à « digérer ».

A l’issu des trois premières séances qui donnent le ton, un accord se trouve concernant ce dont la personne semble avoir le plus besoin.

 

Exemples de motifs fréquents de consultation adulte

Les différents types de psychothérapies d'orientation analytique

La Psychothérapie de soutien.

Que cela soit à la faveur d’un événement de vie particulier ou d’un mal-être plus global, la psychothérapie de soutien vise à offrir un espace de parole sur une problématique relativement bien identifiée. Centrée sur l’actuel, sur la vie sociale, sur les émotions, la confiance en soi, la sphère professionnelle ou familiale, il s’agit de vous soutenir dans la difficulté et de vous amener à une dynamique de compréhension des causes et des mécanismes néfastes qui vous entravent. Cette « prise de conscience » est un premier pas sur la voie de la relance personnelle. Elle peut parfois être rapide ou alors elle constitue un prélude à un travail sur soi plus conséquent.

La psychothérapie d'orientation analytique.

Cette psychothérapie tend à aller plus loin car elle est plus globale. Elle se pratique en face à face et a la psychanalyse comme référence théorique. Elle traite les souffrances plus anciennes, associées à des symptômes contraignants, chroniques, gênants, dont on n’arrive pas à se défaire. Soit parce que l’on n’en comprend pas l’origine, soit parce que, malgré tous les efforts fournis, l’on n‘arrive pas à s’en défaire.

La psychanalyse et la cure analytique.

Selon la définition classique qu'en a donné Sigmund Freud la psychanalyse c’est :

  • un procédé d'investigation des processus psychiques, qui autrement sont à peine accessibles ;
  • une méthode de traitement des troubles névrotiques ou psychotiques, qui se fonde sur cette investigation, également nommée la cure psychanalytique ;
  • une série de conceptions ayant trait au psychisme, acquises par ces moyens et qui fusionnent progressivement en une discipline scientifique nouvelle.

La psychanalyse c’est l’étude de l’inconscient – cette structure réactive et dynamique qui échappe à la logique, ou plutôt qui a sa logique propre : logique des rêves, des lapsus, des actes manqués, des oublis etc.…Comprenons donc que l’inconscient est très concret. Il n’a de cesse de faire retour dans l’actuel. Sous la forme d’un rebus à déchiffrer.

L’inconscient donc est susceptible de compréhension. C’est le sens du corpus analytique, cette « discipline scientifique nouvelle » qui écrit sur la psychanalyse.

Enfin et d’abord peut être, la psychanalyse est une pratique qui s’adosse à une technique. Cette « méthode de traitement » invite l’analysant à l’association libre et pose un cadre propre (position allongée sur le divan).

Le but d’une analyse vise un travail en profondeur, dont la personne sort changée.

​​​Vous pouvez me contacter pour prendre RDV. Psychologue 95 et psychologue Paris 9ème.

Découvrez mon interwiev sur le stress et ses conséquences dans le magazine "optimiste"

Regardez la vidéo de mon intervention dans l'émission de France 2 "milles et une vie" sur la question du psychosomatique