L'Hyperactivité chez l'Enfant. Les Enfants TDAH

Psychologue enfant hyperactif val d'oise, Psychologue enfant hyperactif 95, Psychologue enfant hyperactif l'isle adam, Psychologue enfant hyperactif Paris 9

L’hyperactivité chez l’enfant est aujourd’hui très à la mode. Au point que beaucoup de parents se demandent avec anxiété si leur enfant n’est pas hyperactif. Pour décrire ce trouble écoutons les parents : «  nous n’avons pas une minute de répit, il bouge sans cesse, il ne finit jamais ce qu’il commence ».

L’enfant hyperactif n’est pas simplement un enfant agité qui épuiserait la patience des adultes. C’est avant tout un enfant en souffrance qui s’affronte à un syndrome appelé TDAH : le Trouble Déficit de l’Attention/Hyperactivité. Selon des enquêtes récentes, environ 5 % des enfants de 6 à 10 ans sont concernés avec une majorité de garçons (4 pour 1 fille).

Ce qu’il est important de saisir c’est qu’une agitation même excessive ne suffit pas à établir un diagnostic de TDAH. L’agitation doit se coupler avec l’impulsivité et les troubles d’attention. Les symptômes doivent être présent sur une durée d’au moins six moins et doivent être observés dans les différents lieux de vie de l’enfant (à l’école, au club de sport etc.) Seul un médecin et plus particulièrement un pédopsychiatre est apte à établir un diagnostic d’hyperactivité. Un bilan somatique est alors nécessaire pour écarter toutes les causes de comorbidité (par exemple il n’est pas si rare de se rendre compte que si un enfant ne répond pas lorsqu’on l’appelle c’est parce qu’il a un problème d’audition).

 

Quels sont les symptômes de l'hyperactivité chez l'enfant?

Voici les principales difficultés auxquelles s’affronte l’enfant TDAH :

  • Difficulté à être précis. Fait preuve de négligence dans son travail scolaire et dans toutes ses autres activités
  • Difficulté à se concentrer. Hypersensibilité aux stimuli extérieurs
  • Difficulté à écouter
  • Difficulté à se conformer aux règles, non pas du fait d'un comportement d'opposition ou d'un manque de compréhension. Par exemple pour l’enfant hyperactif il est compliqué de finir un tâche apparemment facile ou routinière
  • Difficulté dans l’organisation et dans la production d’un travail soutenu
  • Difficulté à penser à prendre ses affaires pour une activité
  • Difficulté à se repérer dans l’espace-temps
  • Difficulté à canaliser son énergie

 

A quoi sert une psychothérapie pour les enfants hyperactifs?

En tant que psychologue mon travail est de conduire la psychothérapie d’enfants dont certain ont été diagnostiqué hyperactif. J’aide l’enfant à comprendre ce qui se passe en lui et à trouver des modes de sublimation de la pulsion.

La première phase du traitement est souvent centrée sur la renarcissisation : l’enfant TDAH est toujours un enfant dont l’estime de lui a été blessé : l’école a dit qu’il était ingérable, il  s’est fait exclure du club de judo, ses parents sont en colère contre lui etc.…

Puis nous arrêtons volontairement de parler de l’hyperactivité et commençons à parler de lui : le but est d’instaurer avec l’enfant hyperactif un lien de confiance. Pour qu'il sente qu’avant d’être un enfant étiqueté TDHA il est un enfant avec les mêmes rêves, les mêmes projets que les autres.
Dans le cadre de la prise en charge psychologique des enfants qui souffrent d’hyperactivité, j’accorde une attention particulière au soutien des parents. En effet, les parents eux aussi ont souvent été blessé. Ils ont besoin d’avoir des clefs pour comprendre le comportement particulier de leurs enfants. Ainsi nous mettons en place des stratégies motivationnelles adaptées, des méthodes d’organisations qui sont à l’écoute des spécificités de leurs enfants. Bref, mon travail est d’accompagner les parents et d’être pour eux un point d’appui (avec l’école notamment).

Pour consulter les prises en charge pour enfants.

Pour prendre RDV, Etienne Duménil, psychologue 95 et psychologue Paris 9ème