Psychologue pour les adolescents Val d'Oise

Psychologue pour Adolescents Paris 9

psychologue pour adolescents val d'oise
Accompagner les changements pubertaires
Repli sur soi, oppositions, conduites à risques, addictions

Est-ce que un psychologue peut aider mon adolescent en difficulté? Les 7 cas où la réponse est Oui!

Exemples de motifs fréquents de consultation pour adolescents

 

 

  • Les ados disent…
  • Le psy travaille sur
  • « Je veux plus aller en cours »
  • « Je vais faire quoi comme métier »

 

 

 

  • « Je préfère les jeux vidéos »  

 

  • Repli sur soi/ inhibition/ agoraphobie
  • Addiction aux écrans

 

  • « Je veux me suicider. Je pense à faire une fuge »
  • « La vie n'a pas de sens »
  • "Je suis tout le temps en colère. J'arrive pas à gérer mes émotions. J'ai tout le temps envie de taperet j'arrive pas à obéir"

 

  • Dépression   
  • Idées morbides, tristesse
  • Gestion des limites structurantes. Arriver à obtenir la confiance thérapeutique de l'adolescent pour mettre en place une relation d'alliance et non d'opposition dans l'accompagnement psychologique

 

  • « Je stresse pour rien »
  • "J'arrive pas à dormir"
  • "Mes parents divorcent"
  • "Mon père est mort"

 

  • Stress, attaques panique : apprendre à surmonter ses peurs et ses doutes
  • troubles du sommeil
  • Difficultés familiales et relationnelles(familles recomposées ou monoparentale)
  • Ecoute de la douleur du deuil

 

  • « Je pense tout le temps à la bouffe »
  • « Je me lave dix fois par jour » 
  • J'ai peur de devenir fou"

 

  • Troubles alimentaires : Anorexie, boulimie
  • Troubles obsessionnels compulsifs (T.O.C)
  • Mise en place de repères psychopathologiques dans l'aide au diagnostic (en lien avec le pédopsychiatre en vu, le cas échéant d'une hospitalisation)

 

  • « C'est quoi ce corps sous mon corps»

 

  • Préoccupations liées à la puberté, angoisses somatiques
  • Construction de l'image de soi, confiance et estime de soi. Apprendre à être un jeune adulte (autonomie VS angoisses de séparations). 
  • Aide à la maturité psycho-affective.

 

  • « Je fume du shit et alors? »   

 

  • Comportements addictifs
  • Conduites à risque

 

La crise d'ado, une crise? Oui mais une crise de croissance

Sous la plainte la contrainte. Période charnière qui confronte l'individu à d'intenses bouleversements tant biologiques que psychiques, l'adolescence ne se vit pas sans angoisses. Gageons que cette fameuse « crise d’ado » est d’abord une crise de croissance. Aussi vrai qu’elle se révèle souvent éprouvante à traverser, pour soi et pour la famille. L'image de « l'adolescent-Homard » développée par Françoise Dolto est parlante. L'adolescence est une « mue », qui rend le jeune particulièrement vulnérable, et il n’est pas toujours aisé pour les adultes de discriminer si certains comportements ou attitudes sont « normaux à cet âge » ou s’ils sont l’expression d’un mal-être plus profond.

Parfois, avec un ado en crise, un travail de guidance parentale est particulièrement indiqué.

Comment se déroule une consultation ado?

La plupart du temps se sont les parents qui prennent rendez-vous. Au téléphone, je demande à parler directement avec l’adolescent pour lui demander s’il est d’accord pour venir me voir et s'il a des questions à me poser. En général, l’adolescent vient seul au cabinet.

Le travail avec les adolescents est passionnant. Car l'on a sous les yeux une vie qui s'engage et une personnalité qui s'affirme. La juste distance et l'authenticité sont primordiales dans cette clinique particulièrement vivante.

Quand l'ado va chez le psy : comment le convaincre à venir?

Il n'est pas rare que chez les ados la première impression du psy soit négative. "C'est mort je ne suis pas fou" me disait récemment une jeune de 14 ans. Alors on parle, on négocie et...la plupart du temps cela se passe très bien.

Souvent la première séance s'inscrit dans un contexte de vive tension familiale, voir de blocages. Il est important que l'adolescent comprenne d'emblée que le bureau du psy n'est pas celui du proviseur ou celui du juge. J'insiste également sur le secret professsionel : sauf évènements graves où mon rôle d'adulte est de prévenir ses tuteurs légaux, il pourra compter sur ma confiance. Je ne suis pas l'oeil de Moscou de ses parents et les parents doivent comprendre que pour que la thérapie fonctionne, je ne fais pas un compte-rendu de chauques séances. L'adolescence est précisément le temps de la vie humaine où l'individu se sépare - pour le permière fois - de ses parents. Pour s'épanouir, pour devenir lui-même. Parce qu'il a son identité propre et qu'il n'appartient pas aux parents. Il est enfant de ses parents grande différence! Les séances deviennent alors ce lieu de différenciation et de construction où l’adolescent est amené à réfléchir aux changements qui s'opèrent en lui, dans un climat de confiance 

Par contre, l’adolescent sait que je reste toujours disponible pour ses parents et qu’il peut nous arriver de discuter, entre adultes, de ce à quoi il s’affronte.

En cela le travail psychothérapeutique avec les adolescents est particulièrement indiqué dans ce processus de séparation/subjectivation.

A decouvrir par exemple mon interview dans le journal "l'express" sur la mode des hand-spinner

​​​Vous, ou votre Ado directement, pouvez me contacter pour prendre RDV. Psychologue Val d'Oise et Psychologue Paris 9ème.