Psychologue Val d'Oise, Psychologue Paris9.

Psychologue Val d'Oise, Psychologue 95, Psychologue Pontoise

Psychologue Paris 9ème. Psychologue Saint-Lazare, Psychologue Opéra, Psychologue Auber

Je cherche un psychologue sur Paris mais ai-je besoin de voir un psy?

Qu'est-ce qu'un bon psychologue?

Comment choisir un psychologue sur Paris?

Bienvenue,

Comment trouver un psychologue dans la jungle des "psy" et de la relation d'aide? Quand consulter un psychologue et est ce que les séances vont "m'aider à m'en sortir?" Pourquoi voir un psychothérapeute et entrer dans une démarche de soutien psychologique? Est-ce que c’est utile où ne puis-je pas m’en sortir par moi-même ? J’ai peur de voir un psychologue parce que j’ai peur d’être complètement changé et au final d'aller encore plus mal.

Ces différentes questions sont légitimes et sont souvent présentes lors de la première séance. Le rôle du psychologue est alors de vous accompagner pour mettre les choses à plat en vous aidant à faire émerger votre demande. Consulter n'est jamais facile. Pour personne. "Ai-je vraiment besoin d'aide? Il y a plus malheureux que moi? J'ai l'impression d'avoir toutes les bonnes cartes en main mais de ne pas savoir comment jouer la partie". Telles sont, pêle-mêle, des impressions communes, mais qui résonnent personnellement à chaque fois. 

Si souffrir est intolérable, ne pas comprendre pourquoi on souffre l'est peut-être tout autant. C'est un scandale, au sens où Sigmud Freud a défini ce qu'il a appelé la compulsion de répétition : Pourquoi, à son corps défendant, l'être humain répète t-il les shémas pathogènes qu'il s'était pourtant promis d'éviter? Et c'est alors que s'ouvre ce nouveau continent, au dedans de soi-même, que l'on nomme l'inconscient. C'est sûr, l'inconscient n'est pas objectivable au sens d'un IRM. Mieux : s'il ne se prouve il s'éprouve. Il ne cesse de se dire, dans le réel d'une existence, à la façon d'un rebus. Et la psychanalyse est la méthode d'investigation des processus inconscients. Un psychologue clinicien, d'orientation analytique, ça sert donc à ça : vous aider à déchiffrer ce qui ne se comprend pas mais qui ne cesse d'insister pour être compris.

Pour avancer, demandons-nous concrètement à quoi sert un thérapeute ? Pour qui et pourquoi ? Et surtout quel psy choisir ? 

Posez-vous la question en ces termes : de quelle façon souhaitez-vous voir votre vie accueillie et votre personne écoutée ? De cette réponse découlent les caractéristiques d’un bon psychologueLe bon psychologue est celui avec qui vous serez à l’aise, en confiance et avec qui vous aurez l’impression d’avancer dans le bon sens

Peut-être vous a-t-on recommandé cette adresse. Le bouche à oreille reste la meilleure garantie pour trouver un bon psychologue. La grande majorité de mes consultations psychologiques résultent de la recommandation de professionnels de santé et de l’éducation : médecins, orthophonistes, écoles ou de mes collègues femmes psychologues qui pensent qu’il serait mieux que telle personne voit un psychologue homme. Car se confier à un homme n’est pas anodin et implique un transfert différent. J’insiste car mon expérience montre que les futurs patients souhaitent avoir le choix de qui il consulte au plus près de chez eux : soit une psychologue soit un psychologue.

Mais en fait c’est quoi un bon psy ? C’est un professionnel diplômé qui est là pour vous aider et qui correspond à la fois à vos symptômes psychiques, à votre personnalité et à vos valeurs.

Pourtant, il se peut que ce soit les "mots clés" de votre recherche internet qui vous amènent sur ce site.

Toujours est-il que lire ces lignes n'est pas le seul fruit du hasard. Car chercher à voir un psychologue c'est déjà être entré dans une certaine dynamique à la rencontre de soi-même. Parfois cette démarche est ancienne. Parfois elle est plus récente.

Ma pratique en cabinet libéral s'adresse aux enfants, aux adolescents, aux adultes et aux couples confrontés à des difficultés de vie. En résulte une souffrance psychologique plus ou moins tolérable. Parfois le constat est plutôt clair : "j'ai envie d'apprendre à gérer mes émotions, à avoir plus confiance en moi". Mais souvent la première séance s'inscrit dans un contexte de mal-être général qu'il est bien difficile de définir : "j'ai l'impression de m'être perdu, je souffre mais je ne sais pas trop pourquoi".

Une psychothérapie c'est un espace de parole partagé qui s'attache à écouter, accueillir et reconnaître chacun dans ce qu'il a d'intime et de singulier. L'intitulé de mon diplôme d'état est : psychologue clinicien. Je tiens à cette appelation car le sens de la spécialité « clinique » de la psychologie est d'être être « au chevet » du patient, à son écoute et conduire sa psychothérapie. Toutes les différentes formes de thérapies visent le même but : aider le patient à aller mieux et surtout à aller bien. Mais force est de constater que de profondes différences théoriques et pratiques existent. Encore une fois il est important que les futurs patients soient informés de ces différences pour pouvoir choisir la méthode la plus à même de les aider.

Les symptômes psychiques n'ont ils aucun sens? Sont-ils simplement à éradiquer comme l'on remplacerait à l'identique un resort cassé d'une montre? N'est-il pas plus cohérent d'ouvrir la montre et de comprendre ce qui disfonctionne à l'intérieur? C'est notre position, celle du référentiel psychanalytique, que de considérer que les symptômes psychiques sont la marque profonde d'une individualité. Ils ont à être écouté car ils sont porteur d'une vérité inconsciente en quête de déchiffrage. Ainsi, si deux personnes ont la même phobie des chiens, la résolution de cette phobie n'est pas protocolisable. C'est dans leurs histoires, toujours singulières, que se trouve la clef d'un changement.

C'est le geste inaugural de Sigmud Freud. Vous trouvrez ci-dessus les URL à cliquer qui renvoient aux documents PDF gratuits de L'introduction à la psychanalyse. Ces conférences, données entre 1915 et 1917 aux USA devant un parterre de profanes, sont la meilleure lecture d'introduction à la pensée de Freud et aux concepts centraux de la psychanalyse.

http://classiques.uqac.ca/classiques/freud_sigmund/intro_a_la_psychanalyse/intro_psychanalyse_1.pdf

http://classiques.uqac.ca/classiques/freud_sigmund/intro_a_la_psychanalyse/intro_psychanalyse_2.pdf

Me tenant à votre disposition, je vous souhaite une bonne visite.

N'hésitez pas à cliquer sur l'image ci-dessus pour consulter notre blog2psy (articles, formation, pistes de réflexion : le quotidien drôle, poétique et toujours surprenant d'un psychologue en libéral).

Et pour Prendre RDV c'est par ici, psychologue 95 et psychologue Paris9.

Etienne Dumenil